• À deux mains....aujourd'hui (masturbation jubilatoire)

    A deux mains....aujourd'hui     (masturbation jubilatoire)

    Ce matin tu es venue me rejoindre sous la douche. Tu sais que je suis seul. Tu rentres nue dans la cabine, tu te colles contre mon dos. La pointe de tes seins est comme deux flèches d'Amour. Je sens tes tétons si durs. Je n'ose bouger te laissant faire. Tes mains descendent tout le long de mon ventre mettant le feu en moi. La gauche s' arrête sur mes boules d'amour les malaxant tendrement. De la droite tu saisis ma hampe, me décalottant entièrement tirant la peau au maximum vers le bas pendant que ton index caresse tout doucement le frein. Cette caresse me fait frisonner faisant monter en moi tout une vague de plaisir.C'est excitant, tendre et pourtant violent à la fois. Je sais que ce tsunami va m'emporter, mais tu veux faire durer ce plaisir que tu sais si bien faire naître en moi. A mon oreille tu murmures des mots parfois crus, parfois plein de tendresse. Tu ralentis cette masturbation me faisant attendre ce plaisir qui va me délivrer. Je voudrais me retourner mais tu me tiens bien serré contre toi. Tu veux me faire jouir de ta main. Tu sais aussi qu'après je te porterai dans mes bras jusqu'à notre grand lit pour que moi aussi je te fasse jouir. Tu accélères à nouveau et je sens monter en moi ce torrent de lave qui bouillonne. Tu viens de poser ton index sur mon œil d'amour bloquant ainsi pour un court instant mon éjaculation afin que je me libère avec la violence et la force d'une éruption volcanique.

    A deux mains....aujourd'hui     (masturbation jubilatoire)

    Tu recueilles dans ta main les dernières gouttes de mon plaisir et la porte à ma bouche. Je me goutte, me tourne vers toi et t'embrasse afin que nous partagions ce philtre d'Amour que tu sais si bien faire jaillir.

    Cette masturbation est divine, point besoin de pénétration pour jouir d'une façon incroyable. Ma main devient ta main. J'ai toujours aimé me masturber mais quand mon mental permet que tu viennes me voir, je te sens c'est Toi qui me masturbe. J'oublie tout, je ne vis plus qu'avec Toi dans ce moment là. C'est si fort, si bon. Qu'il est loin le temps où je me masturbais devant des vidéos ou des photos insipides !!!!

    A deux mains....aujourd'hui     (masturbation jubilatoire)

    Je jouis Amour, je jouissssssssssss que c'est bon et fort de te retrouver sous cette douche.

     

    http://angebleue68.a.n.pic.centerblog.net/78db704c.gif

     

    Merci à Toi Ma Coccinelle pour ce si beau texte que tu m'as écrit ainsi que pour le commentaire sur mon blog.

    Si je viens sur le net ce n'est pas parce que je suis en manque de quelque chose mais c'est pour vous y retrouver Vous dans ce si beau blog. Il est le fruit de notre Amour et même si tu es moins présente ce que je comprends très bien je pense beaucoup à Toi et tu viens Toi aussi me rejoindre dans mes solitudes. Que c'est bon de t'avoir Ma Coccinelle. Je t'Aimeeeeeeeeeee

    Merci à toi aussi de toujours m'accompagner lorsque j'appelle mon esprit pour le voir vagabonder m' emportant dans notre monde d'un tout autre plaisir, celui de nos sens partagés. Sentir cette fébrilité de ton dard tremblotant, bien décalotté, luisant de ses perles, répondant aux va-et-vient que je lui offre, le plaçant entre mes cuisses pour le sentir aller et venir pour qu'il s'épande de tout son Bonheur dans un orgasme fort. Peupler mon mental de tes visons me donne de belles envies pour aimer te rejoindre et jouir ensemble à l'unisson. Mille suçons Petit Chaton qui ronronne en bougeant sa petite queue au rythme des musiques de mes sens. Explose de tes Joies qui sont aussi miennes.

     

     

     

    « Réflexions pour NOS plaisirsPremière fois en live avec Toi Mon Roudoudou (petit quickly un après midi ) »
  • Commentaires

    1
    Mercredi 31 Août 2016 à 13:11

    Hummmmmmmmm

    Jus bi lent...Comme je lui dis souvent maintenant : « Tu es exqui(se) Maud avec ce bâton et tu me rends folle... » Puis lorsque nous sommes emplies de sucre Candi alors que nous jouissons entre nous de notre Chris à l’idée qu’il est là tout contre nous, nous savons que tu aimes jouir de cette situation qui apporte tant de bien-être.
    Ces mots seront toujours le lit où nous crions jusqu’à l’alalie voire attendant l’hallali de l’apaisement tant recherché. Que tu sais venir nous chercher pour nous faire jouir dans nos entre-chattes enfilant nos chas pour coudre de ton aiguille ardente nos moments de plaisirs solitaires ou féminins.
    Bisous ass sortis de suçons. Genou t’aimons...

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter