• Échec et mat (6 mains) Essai

    Essai - Publication

    d'une histoire écrite à 6 mains autour du jeu d'échec et pourquoi pas agrémenté de parties plus coquines...

    Échec et math (4 mains)

    Que tu as de beaux choix de photos et de merveilleuses idées. Écrire à 6 mains me plait énormément et que vous m'ayez aussi acceptée hummmm MERCI. Le sujet aussi « Échec et m(é)at…humm » mais comme je t'ai dit ne sois pas trop impatient j'ai une vie bien remplie en dehors d'ici mais cela tu le sais! 

    Échec et math (4 mains)

    SOMMAIRE

    - Chapitre I: Présentation - (Chris)

    - Chapitre II: Candi dicte ses règles...(Chloé)

    - Chapitre III: Elles s'aiment...et lui ? (Candi)

    - Chapitre IV: Et moi, et moi, et moi? (Chris

    - Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo espiègle et... (Candi)

    - Chapitre V (suite): Ma réponse ou de l'échec au Tanga... (Chris)

  • Chapitre I

    Pour toi Chlo avec toi

    Tu sais jouer aux échecs moi pas.
    Veux tu m'apprendre les subtilités de ce jeu ?
    Tu seras la reine, je serai le fou.
    Montre moi comment me déplacer sur l'échiquier de ton corps
    Explique moi le cheminement du fou de case en case
    Dois je commencer par tes lèvres ensuite ta bouche, tes mains tes pomelos,ton nombril (oui j'aime ça!) ton coquillage, ton petit cul, tes petites cerises ?
    Fais moi progresser sur cet échiquier, lentement que j'en comprenne toutes les astuces !
    Je veux pouvoir m'arrêter sur chaque case y jouir et te faire jouir..
    Fais de moi un expert à ce jeu !
    Bien sur au début je serai sûrement échec et mat mais je veux vite progresser .
    Et pourquoi l'élève ne dépasserait il pas un jour le maître (ma maîtresse!) ?
    Seras tu toi aussi un jour échec et mat?
    Mais que tout ceci reste avant tout un jeu , de préférence érotique et qu'il n'y ait aucun échec pour nous deux le seul mat sera la couleur de nos peaux dorées par le soleil et je serai le mat avec lequel tu auras ta jouissance.
    Amour apprends moi tout ça je te promets d'être un élève sérieux et appliqué.
    Mais je serais sûrement amené à de te demander des explications en cours de partie et peut être même à rejouer le coup moi même pour voir si j'ai bien compris !!
    Et quand j'aurai tout assimilé nous pourrons faire une partie digne d'un championnat du monde mais où il. n'y aura ni vainqueur ni vaincu !
    Ma seule victoire sera ton cœur et tes jouissances à chaque case !
    Et que cet échec soit une réussite pour nous deux. Nous y jouerons et jouirons souvent !

    Je t'aime ma Reine, je suis ton fou d'amour. A toi Amour pour ma première leçon

    (À suivre pour l'une de vous deux)

    1 commentaire
  • Chapitre II

    Je ne sais pourquoi tu trôlais dans cette salle habillé. Venais-tu de te doucher, près à partir ou étais-tu revenu plein d’envies, envie de moi ou envie de comprendre ce jeu qui m’émerveille bien souvent.

    Je réfléchissais sur une partie débutée la veille sans compteur, un coup capricieux de Yahto.

    • Hum que tu es charmante en si belle posture! (Je savais que tu voyais mon petit cul dans le miroir derrière moi coquin de garçon hihihi)

    • Oui un peu plus que toi, tu n’as pas chaud  ainsi…

    • Je te dérange

    • Oh surtout pas. Tu ne venais pas de la douche?

    • Si

    • Que me veux-tu?

    • Te regarder. Je pensais que tu jouais avec Candi. J’aimerais bien apprendre ce jeu. T’ayant aperçue je suis entré.

    • Tu as bien fait mais là je réfléchis.

    • Je ne vais pas te déranger plus alors…

    • Si, tu peux rester. Candi va revenir et elle va pouvoir s’occuper de toi.

    En fait Candi devait être à te surveiller derrière la glace sans tain du bout du petit couloir qui donne sur cette immense salle de jeu et de sport. Cette salle est celle des loisirs de la maison de la maman de Candi, Maéva. Maison tout de plein pied ayant pourtant deux étages mais accessible à chaque étage pour le fauteuil roulant de son compagnon, athlète handicapé de haut niveau qu’elle connut lors d’une de ses visites à Québec dans le pub où certains, certaines ont l’habitude de se réunir. À cette époque elle était en divorce, invitée par Flore et Maman, enfin par notre groupe d'ami(e)s. Elle tomba en Amour avec lui. Il faudra un jour que je conte la vie de cette femme assez troublante.

    Tu étais là assis devant la table à me regarder quand je vis doucement la porte derrière toi s’ouvrir. Dans cette pièce nous batifolons souvent nues ou du moins très peu vêtues. Candi était nue comme un ver et s’approchait sans bruit sur les tapis moelleux qui recouvrent le sol. Elle enfila rapidement ses deux mains dans ta chemise. Tu sursautas, trop tard tu étais pris. Elle te couvrait de ses bisous fous en ton cou et tu criais presque au meurtre de cette douce torture.

    • Alors Chaton tu viens déranger ma Chlo, tu sais elle réfléchit depuis hier sur un coup.

    • Non je l’ai vue et suis entré.

    Je la voyais mutine plonger ses mains de plus en plus. Elle se cambrait par-dessus ton épaule…Mon pauvre, tu n’allais pas tarder à être aussi nu qu’elle.

    • Tu sais jouer?

    • Non, c’est ce que je disais, j’aimerais bien apprendre…

    • Tu entends Chlo il aimerait bien apprendre…

    • D’abord habillé ici c’est interdit!

    Et ce que je prévoyais arriva. La chemise vola dans la pièce. Rapide comme l’éclair elle te fit face et déboutonna la ceinture de ton pantalon et tu fus en moins  de temps qu’il faut pour le dire en boxer et chaussettes.

    • Chlo, tu es d’accord avec moi, il est moche ainsi…

    • Comme tu veux Candi tu vois bien que je n’ai pas la tête à cela

    • Ok ok je vais m’en occuper un peu plus

    Elle s’agenouilla devant toi et à voir comme tu te redressais sur ta chaise, il était facile de savoir que le boxer ressemblait certainement à une tente de camping avec un mat bien érigé…

    Partie deux

    J’entendais comme des bruits de chupa chups, Candi goûtait ta friandise. Instinctivement je relevais la tête et me pris à me caresser à mon tour. Je n’allais sans doute moi non plus ne pas tarder à couler et comme il ne me faut que quatre à cinq minutes pour jouir de mon bourgeon, nous risquions d’exploser au même moment toi et moi. Candi s’appliquait très certainement car à entendre tes douces plaintes ce devait être un joli travail de gourmande.

    Partie deux

    Elle faisait encore plus de bruit en te suçant et un long râle rauque traversa la pièce en même temps que je jouissais en silence. Elle avait plein de ton baume d’amour sur les commissures de ses lèvres et elle vint m’embrasser comme pour me faire participer. Tu te levas et tu vins à ton tour entre mes cuisses plaçant ton doigt en moi pour aussi me goûter, me laper.

    Partie deux

    Cela dura quelques minutes, le temps de reprendre nos esprits. C’est alors que Candi reprit :

    • Comme cela tu veux apprendre avec nous à jouer. Je pense que Chlo sera d’accord pour les règles, hein Chlo?

    • Oh que oui tu es assez voyouse pour me concocter de superbes règles alors nous t’écoutons ma chouette.

    • Tout d’abord pour mériter un de nos orifices il faudra que tu gagnes Chaton mais nous pourrions aussi te laisser gagner… Je vais m’occuper personnellement de toi pour t’expliquer à ma manière le déplacement des pièces sur l’échiquier. La planche que nous appelons « Glory hole » te servira pour cet apprentissage. Qu’en penses-tu Chlo?

    • Je pense que tu as toujours des idées nouvelles qui me font frémir de joie rien que d’y penser.

     

    (À suivre Ma Chouette hihihi)

    aucun commentaire
  • Chapitre III

    Une chose me chiffonnait au fond de moi : « Pourquoi Chlo avait-elle fait semblant de réfléchir au lieu de fondre sur nous pour se mêler à notre petite folie? ». J’avais ma petite idée mais je voulais en être sure.

    Lorsque Chaton s’était rhabillé il m’avait pris dans ses bras pour me faire un bouche à bouche dont il a le secret

    Chap 3 attendant ses photos (hors ligne)

    et lorsqu’il arriva devant Chlo pour lui faire pareille fête elle sembla l’ignorer tendant juste ses lèvres ravissantes en avant pour un simple bisou. Chris semblait ne pas avoir remarqué mais moi je voyais bien ce changement. Une fois Chris parti non sans lui avoir donné son prochain RDV pour son cour trop heureuse de le revoir lol je voulais en avoir le cœur net :

    • Dis donc Chlo, tu ne réfléchissais pas, tu nous observais?

    • Où veux-tu en venir?

    • Tu le sais très bien où je veux en venir.

    • Non je ne vois pas du tout je réfléchissais. Mon amour propre est en jeu hihihi

    • Tu plaisantes! Depuis quelques temps je te trouve distante avec Chris comme si tu voulais me jeter moi seule dans ses bras…

    • Ah tu ne vas pas recommencer avec cela !

    • Si! Je veux que tu me dises pourquoi tu es, disons, plus fraiche avec lui?

    • Mais non rien tu te fais des illusions.

    • Tu t’es masturbée en nous regardant du coin de l’œil?

    • Non je vous entendais et cela me suffisait. J’ai bien aimé être bercée par votre petite musique amoureuse et j’ai eu envie de jouir oui…

    • Avant tu serais venue te joindre à nous et moi m’occupant de son stylo tu lui aurais donné ton encrier à vider

    • Eh bien mon encrier est vide!

    • C’est faux et tu le sais tu étais trempée et trempée de désirs frustrés

    • Non tu as tort

    • Vas y, traite moi de menteuse allez…

    • Tu vois que tu t’énerves! J’ai donc raison alors dis-moi pourquoi tu es plus distante ou je vais te le dire…

    • Ah formidable tu lis dans mes pensées maintenant et comme il n’y a rien à lire tu vas demander à ta boule de cristal de te parler…super cela Candi

    • Arrête ta mauvaise foi

    • Je t’écoute affabuler!

    • Ne te moque pas.

    • Je ne me moque pas je t’écoute

    • Tu prends de la distance pour qu’il se rapproche plus de moi. En fait tu m’as piégée en me confiant les règles de ce jeu à lui inculquer pour qu’il se retrouve avec moi plus souvent. Tu penses toujours que je suis malheureuse de voir qu’il te préfère et cela tu ne le supportes pas. Alors je vais te dire Ma Chouette ceci : « Chris t’a connu avant moi et il est très attaché à Toi. Je n’ai qu’à lire ses différents textes pour le voir et cela ne me fait aucun mal ».

    • Je pense que tu es trop gentille et que cela te fait du mal.

    • Faux! Je suis très heureuse qu’il te veuille plus que moi et moi cela ne me fait rien car mon Amour pour Toi est le plus fort. De te voir amoureuse ainsi n’est que du Bonheur. Alors je ne lui donnerais des RDV que lorsque tu seras là avec moi sinon il n’y aura plus de jeu d’échec.

    • Non  je veux que tu l’inities

    • Alors avec Toi.

    • Que tu me fatigues parfois avec tes idées…Oui je serai présente okkkkkkkkkk (soufflant)

    • Bien et arrête de te dire que je suis malheureuse de vous voir ensemble. Tu as voulu m’emmener dans ton jardin secret et je suis heureuse d’en faire partie. Je suis moins présente pas parce que je te laisse la place non par choix de vie et tu le sais. Quand je suis avec toi dans nos nuits de passion féminine

     

    Chap 3 attendant ses photos (hors ligne)

    • ...nous parlons souvent de lui car je le veux, car comme toi je le lis dans notre blog lit de notre jardin secret et nous en jouissons lisant soit nos textes ou allant dans notre nid privé nous régaler de quelques photos et vidéos savoureuses rafraichissant les images et mots bien imprégnés en notre mental. Je suis heureuse de ce que cela m’apporte et suis heureuse que toi MA Chlo tu passes du temps avec lui. Je n’ai aucun mal à voir votre belle relation et Chris sait être très délicat quand il me parle et je vois très souvent qu’il ne m’oublie pas sauf que je suis moins présente que toi et qu’il est normal qu’il est une préférence. Je n’en souffre nullement bien au contraire.

    • Tu en es bien sure

    • Oui j’en suis sure alors arrête de penser que je suis malheureuse.

    • J’ai tellement fait de mal parfois autour de moi

    • Stop là de suite et ne recommence pas cela STP.

    Je me levais de la table du jeu où nous venions d’avoir cet échange.

    Chap 4 attendant ses photos (hors ligne)

    Je pris Chlo un peu penaude de souvent s’interroger sur elle, par la main, attrapant en passant discrètement le fou à bout arrondi. Je l’emmenais nue vers la table de massage.

    Je lui demandais de s’allonger, l’immobilisais avec du « stretch wrap », du film étirable en mini-bobine d’une largeur de 10 cm sur manche très pratique (ne pas serrer trop fort, ni stranguler sinon danger et surtout ne pas en placer sur la bouche et le nez).

     Chap 4 attendant ses photos (hors ligne) 

    Cela existe aussi en couleur ce qui agrémente la stimulation des sens.

    J’entourais ainsi Chlo sur la table à hauteur de son bassin, et aussi autour de chaque cuisse bien écartée pour avoir accès à son splendide coquillage qui m’enivre toujours tant. Je ne voulais pas qu’elle puisse s’adonner à mes caresses mais les recevoir sans pouvoir bouger pour en jouir encore plus fortement. Je bloquais aussi ses mains et lui bandais les yeux je voulais qu’elle se livre entière, qu’elle s’abandonne en totale confiance et qu’elle jouisse encore plus fortement dû à l’effet de surprise qu’il l’attendrait.

    J’ouvrais la petite valise avec du matériel toujours propre et aseptisé que nous avons toujours prêt à l’emploi  quand nous voulons donner à l’autre sur notre table de massage. Je commençais comme toujours en pareil cas par aiguiser son désir par de doux massages tantriques la calmant avec des huiles essentielles. Je titillais au passage chacun de ses tétons.

    Chap 4 attendant ses photos (hors ligne)

    De douces décharges électriques la parcouraient me montrant son désir d’abandon. Ces seins aux tétons gonflés, aux aréoles se pigmentant. Je massais toutes les parties de son corps non recouvertes du film.  Sautant d’une partie à l’autre sans toucher à son clito de rêve, cette petite bite qui ne demandait qu’à être suçotée et que je m’efforçais d’ôter de mon visuel tellement la tentation de la titiller était grande. Souvent la force des caresses sur un clito hyper sensible comme le sien coupe toute jouissance du vagin à venir.

    Je voulais la placer dans un état proche du sommeil. Son coquillage coulait de cette splendide cyprine laiteuse, épaisse, au goût changeant suivant ce qu’elle mange.

    Chap 4 attendant ses photos (hors ligne)

    En ce début d’été, elle se sucrait délicatement amère aussi. Je ne pouvais m’empêcher que d’y plonger régulièrement mon index pour le porter à ma bouche, je raffole de nos élixirs, tous ces merveilleux élixirs donnés par nos corps : cyprine, éjaculation féminine, salives, perles de nos hommes sans oublier leur délicieuses vitamines, ce sperme avec lequel j’ai quand même mis du temps à m’habituer.

    Mon idée était soit de la faire jouir de nos godes gonflants ou éjaculants car j’avais depuis peu réussi à lui provoquer ainsi de douces mais courtes jouissances de son vagin, ce qui entre filles est plutôt rare soit de venir lui stimuler l’orifice de son urètre ce qui lui procure de plus en plus de magnifiques éjaculations de femme fontaine. La stimulation douce et sensuelle de cet orifice conduit les glandes de Skene à éjaculer leur liquide incolore et sain, glandes placées le long de l’urètre féminin ce qui porte beaucoup de personnes à confondre cet éjaculat avec de l’urine, grave erreur.

    Chap 3 attendant ses photos (hors ligne)

    J’hésitais! Il se faisait tard et je voulais la faire jouir. J’optais pour la plus rapide : la jouissance de son vagin. Je sortais mon fou de ma poche et baignait sa tête dans son calice pour le recouvrir de sa cyprine. Ensuite je caressais de cette pièce folle ses tétons tout en replongeant entre ses nymphes et cela durant deux à trois minutes. Elle devenait mon échiquier où j’allais la mettre mat en deux coups, mat du Lion (*) de son Tit Lion lol.

    Ensuite je sortais mon gode long

    Chap 3 attendant ses photos (hors ligne)

    qui lui stimule bien le fond de son vagin l’endroit de son deep spot. Je la léchais goulument me gavant de son ambroisie, me caressant en même temps tellement j’avais envie de jouir. J’écartais ces lèvres papillons larges et étalées collantes sur sa peau belle, invitante. Qu’elle est belle MA Chlo.

    Chap 3 attendant ses photos (hors ligne)

     

    J’introduisais en premier mon index en elle et caressais en soulevant sous son clito la zone de son point G. Elle commençait à gémir tendrement. Sa musique allait emplir la pièce comme un concerto grandissant. Je n’oubliais pas de lui caresser ses seins en malaxant tendrement ses tétons voire en les pinçant, dans son état cela ne provoquait que décharges supplémentaires. J’écartais doucement ses nymphes et enfonçais délicatement mon gode tout en le twistant pour qu’elle le sente encore plus en elle se glisser.

    Avec Chlo il n’y a pas besoin de lubrifier. Sa cyprine coulait sur sa noisette brune. J’eus l’espace d’un instant envie   de la pénétrer, même de mettre mon gode ceinture

    Chap 4 attendant ses photos (hors ligne)

    mais je résistais ce sera pour une autre fois mais que c’était tentant. Le gode était bien en place en sa chatte et je commençais à la besogner. Je sentais qu’elle voulait m’accompagner mais le film l’entourant l’en empêchait et cela je le sais décuplerait sa jouissance la désirant encore plus sans s’y adonner. Je voyais les constrictions de son anneau sur le gode et j’étais tendue de désirs. Je pris mon petit vibro à clito. De ma main gauche je me faisais plaisir et de la droite je donnais du plaisir en godant Chlo. Je ne mis pas longtemps à jouir dans un long petit cri de Bonheur ce qui m’apaisa quand même un peu. Chlo émis juste un « coquine » et se remit à gémir, sachant que je venais de jouir elle devait avoir encore plus de désirs. Je la voyais monter en envie, essayant de rompre ses liens, je godais plus rapidement et dans un immense cri suivi d’un long souffle elle jouissait. Je voyais ses lèvres applaudir de contractions superbes heureuses de leur orgasme divin. Chlo venait d’avoir la jouissance de son vagin. Je continuais de la goder tout en caressant maintenant très doucement sa petite bite de clito pour lui apporter les répliques nécessaires à sa joie.

     

    • Que tu es douce et généreuse mon amour

    • J’aime te rendre heureuse tu me donnes tant toi aussi

    • J’avais envie de cette jouissance profonde et on dirait que tu me devines toujours.

    • Je savais qu’en nous voyant Chris et moi tu restais sur ta faim et ne me dis pas le contraire

    • Tu es une adorable coquine.

    Pendant que je défaisais les films la retenant immobile, ayant libéré ses mains, elle me caressait tendrement le minou d’une main et de l’autre l’un de mes seins qu’elle attira à sa bouche. Je sentais sa langue caresser ce téton qui gonflait inexorablement. Sans le lâcher, elle se leva et elle glissa vers ma bouche me serrant tout contre elle, doigt toujours en mon minou, et nos langues se mêlèrent dans leur ballet aimant.

    Chap 4 attendant ses photos (hors ligne)

    • Oui tu donneras RDV à Chris quand je serais là ! Viens au lit j’ai envie que nous nous minouchions…

     

    (*) 1- g4 e6   2- f4 Dh4# (dit aussi mat du sot lol)

     

    (À suivre Chaton)

    3 commentaires
  • Chapitre IV

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

    Candi Amour tu m'as fait jouir rapidement et j'ai compris pourquoi. Tu voulais parler à Chlo et ensuite lui faire l'amour.

     

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

    Tout en m'habillant j'ai entendu votre conversation et je serais triste, très triste qu'une s'efface pour mettre l'autre en avant. Je vous aime toutes les deux et je ne voudrais pas qu'une laisse sa place à l'autre.

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

    Mais de vous voir toutes les deux ainsi, une à moitié nue et l'autre nue devant un échiquier me donne encore plus envie d'apprendre avec vous ce jeu.

    Je vous laisse un petit mot sur l'échiquier avant de sortir :

    « « Quand commençons nous les leçons d'échecs et avec qui Chlo ? Candi ? Les deux ?Bisous mes Amours je vous aime »

     

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

     

    Vais je être un pion ?............quoique sa forme ne rappelle t elle pas un plug ? Et ça ne me gênerai pas le moins du monde d'être ce pion-plug !!!!!

    Le fou ? Je suis déjà fou d'Amour mais sur un échiquier quel genre de fou vais je être ?

    Le cavalier ? Oui pour vous chevaucher à tour de rôle mes belles montures !!

    La tour ? Alors là ça sera sûrement la tour infernale avec feu à tous les étages vite les... pompiers !!!

    Le roi ? Bien sur à la fin je serais votre roi, vous serez mes reines !

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

    Il me semble avoir entendu parler comme échiquier d'une planche de glory hole !!!!! Mais alors qu'elle soit en chêne pour que je vous offre mon gland !!

    Je crois qu'avec vous je vais aller de surprise en surprise 

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

    Il faudra que vous m'appreniez les même coups l'une après l'autre pour voir si votre façon de jouer est la même !

    Je vous promets d'être un élève attentif et très coopératif !!!

    Vivement que débutent ces cours particuliers (si particuliers je crois!!!!!)

    A bientôt mes Amours pour ma première leçon

    Chapitre 4 Et moi, et moi, et moi?

     

     (À suivre pour l'une de vous deux)

    aucun commentaire
  • Chapitre V  

     (Rappel du code couleur : ChloChris - Moi)

     

    Chaton que va-t-il t’arriver avec nos idées ? Ne te tracasse pas il n’y a ni soumission, ni torture, ni SM pas besoin de ses débilités pour décupler tes plaisirs, pour que tu jouisses comme un petit fou. Et puis il va être temps de passer à ta première leçon !

    Entendant la voiture arriver dans l’allée :

    • Dis donc il n’est pas en retard

    • Un homme te donnerait RdV Chlo tu serais en retard toi ?

    • Oui pour le faire languir

    • À toi alors toujours la même… Bien moi je ne serais pas en retard bien au contraire.

    • Asti que tu es gourmande

    Il sonnait et je regardais Chlo :

    • Vas-y

    • Non ! C’est toi qui donne les leçons particulières. Regarde comment tu es vêtue.

    • Ah ne commence pas tu seras bien contente toi aussi quand il sera nu comme un ver...

    • Vas-y comme cela, il va savoir toute suite quelle leçon tu veux lui donner.

    • Es-tu jalouse? Je ne te reconnais pas trop sur ce coup-là!

    • Voyons donc, jalouse bien sûr que non! Tu as voulu que je t’assiste, alors nous le mangerons toutes les deux.

    • N’oublie pas qu’il y a des règles pour cela.

    • Si tu crois que je vais respecter les règles si j’ai mon coquillage en feu.

    • Bien voilà. Moi je dicte des règles et toi tu ne vas pas les respecter. Il faut qu’il gagne pour avoir nos faveurs, tu le sais cela?

    • Bien le pauvre il va avoir le temps de se dessécher avant qu’il gagne. C’est bien pour cela que je lui donnerai à boire ma potion magique, mes vitamines pour le réanimer.

    • Chlo tu vois tu n’es jamais sérieuse…

    • Non quand mon coquillage a soif je lui obéis. Si je suis seule je m’en occupe : nous ne sommes souvent jamais mieux servies que par nous-mêmes et si je suis avec Toi ou mon Amour vous vous en occupez.

    • Cela ne sert à rien d’avoir mis des règles alors…

    • Si à en faire ce que nous voulons lui faire mais il faut être humaine...

    • Oui Oui humaine pour tes plaisirs !

    • Les nôtres Ma Chouette allons !

    Le pauvre, accroché à la sonnette, nous entendait certainement en bruit de fond nous astiner. Enfin j'ouvris. Qu'il était beau: Tout sourire, superbe pantalon de lin très léger, chemisette blanche fripée hum croquant, craquant...

    • Candi, tu es ravissante dans ta nuisette transparente. Et ce string ouah Je vais certainement bien apprendre à jouer avec toi.

    • Avec elle oui tu vas bien apprendre à jouer mais je ne sais pas à quoi avec pareille tenue.

    • Je ne sais pas qu’elle mouche l’a piquée mais elle est exécrable aujourd’hui ne fais pas attention.

    • Ah cela fait changement alors (moquerie de taquinage)

    • Fiche-toi de moi c’est cela. Je vais vous laisser entre vous tiens…

    • Ah non Chlo tu as promis d’être ici aussi!

    • Bon... quand est-ce qu’on joue ?

    • Ah première règle nous jouons nus ou peu habillés donc Chlo et Chris vous devez vous alléger…

    • Toi tu restes comme tu es

    • Oui!

    • Tu triches

     

    • Mais non t'inquiète...
    • Ok de toute façon je n’ai rien d’autre je serai nue.

    • Humm ne te gêne pas pour moi...Et moi alors ?

    • Oui oui...Chante beau merle! Toi ! Tout nu. Tu es son élève et moi je veux te voir bien élevé. Je suis assistante et qui sait participante…

    Chlo disparaissait suivie de Chris dans la salle de douches. Une douche immense permettant l’entrée directe de la chaise roulante conçue spécialement pour la douche du chum paralysé de Maman (*). Merveilleux homme que ce beau-papa amoureux fou de Maman !

    Connaissant Chlo, je me disais qu’il n’allait pas se déshabiller tout seul. Je l’aime trop pour lui en vouloir et j’aurais fait pareil.

    Je n’eus pas à attendre bien longtemps. Les miaulements de Chlo que je connais très bien pour les vivre se faisaient entendre.

    Chris n’avait pas dû pouvoir résister au petit cul qui avait ondulé devant lui allant vers la douche. Petite robe bretelle mini aux motifs fleuris, qui pouvait résister? 

    Tout me laissait penser que Chris avait dû la coller contre le mur pour lui faire un quickly. J’étais heureuse car je sais que lorsqu’elle se fait prendre ainsi elle reste sur sa faim et donc nous nous ferons jouir seules profondément de nos godes se gonflant ou éjaculant.

    Je ne pus résister à l’envie de les voir. Je risquais un œil vers eux.

    Près de la porte, le pauvre tanga vert pâle gisait sur le sol, mort, brisé, il avait dû voler sous la pulsion frénétique de Chris ne pouvant attendre plus devant ce petit cul si tentant. Il avait succombé à la fougue de l’animal qui sommeille chez nos mâles heureux.

    Il n’aurait plus qu’à lui offrir une parure nouvelle de lingerie pour se faire pardonner. Il savait qu’il devait lui prendre trois petites culottes assorties car elle en a toujours une de rechange dans son sac tant elle mouille facilement, surtout à son travail, quand elle réussit à se libérer du temps pour « tchater » en toute impunité avec son Tit Lion comme elle dit...ou quand, lorsque je travaillais face à elle, je la faisais me désirer ouvrant grandes mes cuisses sans petite culotte, de plus en lui tirant la langue...

    Je les voyais sauvages. Il la besognait violemment lui montrant toute sa vigueur amoureuse. Elle était la tête enfouie dans son cou lui la soutenant par les fesses sans doute son index bilboquet bien introduit où vous pensez…Sa tête hoquetait sur son épaule sur chaque coup de boutoir. Ses ongles toujours soignés et un peu longs s’accrochaient à la peau du dos afin de le sentir encore plus profondément en elle. Il porterait lui aussi quelques jours les stigmates de sa Lionne qui se donnait n’étant jamais trop repue de pareilles fêtes.

    Vous savez comme lorsque le soc de la charrue laboure faisant ses lèvres de terre quand il pénètre la glèbe grasse.

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    Je voyais cette même image des lèvres béantes humides sous le soc qui déchire la glèbe humaine la fouillant jusqu’à ses entrailles.

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo espiègle et...(Candi)

    Chris la bourrait. Ils étaient heureux. Moi aussi j’étais heureuse car j’aime trop Chlo pour en être jalouse : chacune à ses moments et aucune n’est délaissée. Chlo rayonnait, ronronnait…

    Disons que la leçon n’était pas commencée. Pas question que Chris déroge quand même aux règles : Pas de petits orifices enchanteurs s’il ne gagne pas.

    Je finissais la disposition pour la première leçon quand j’entendis le mâle bramer au fond des bois qui inondait forcément le coquillage de Chlo et sans doute pas à peu près.

    Au même moment Chlo chantait de son clito qu’elle avait dû malaxer  aussi vigoureusement voulant jouir elle aussi. Moi je restais sur ma faim bien excitée en pareille situation mais bon je me rattraperai. Il faut savoir le partager notre homme…

    C’est alors que Chlo rentra nue, belle, provocante. Chris faisait couler l’eau de la douche. Chlo regardait le plancher : 

    • C’est cela fait en plus l’innocente…

    • Je ne fais pas l’innocente je regarde si cela ne dégouline pas sur mes cuisses.

    Je me jetais sur elle un doigt dans sa chatte l’embrassant fougueusement. Je voulais les goûter.

    Elle me prit dans ses bras et me rendit mes baisers tout aussi sauvagement que je l’avais agressée. Nous léchions mes doigts de ce mélange de leurs deux nectars: coctail d'Amour fou. Nos langues se fouillaient et je sentis son index glisser sous mon string. Elle me masturbait doucement tout en me déshabillant. À ce moment, Chris, nu, entra dans la pièce. Je me reculais, nous étions tous nus:

    • Bon passons aux choses sérieuses. Chris tu vas t’allonger sur cette table de massage...

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    ...Je vais commencer à t’expliquer aujourd’hui le déplacement des pièces. Il faudra que tu travailles un peu à la maison ce que je t’apprends. Afin de mémoriser plus vite, je vais te bander les yeux et tu devras me dire dans quel sens vont les pièces qui seront sur ton torse ou ton dos suivant la position que nous adopterons.

    Cela allait être un jeu tactile. Chris pas trop fier avait son drapeau en berne surtout intrigué par pareilles leçons.

    Chlo vint le narguer car elle avait aujourd’hui décidé d’être espiègle. Quand elle décide cela, elle devient parfois pénible, usante comme dit son chum :

    • Hum il ne va rien voir ! Hum voici une petite saucisse à hot-dog ! Je vais la manger…

    • Chlo arrête ! Un peu de sérieux stp on travaille…

    • D’accord… Et qu’est-ce que je fais alors.

    • Tu vas m’aider en me donnant les pièces. Chris tu connais un peu le jeu d’échec ?

    • Oui il y a 64 cases et 6 sortes de pièces : tour, cavalier, fou, reine...

    • C’est moi la reine tu vas voir comme je me déplace bien partout

    • Arrête enfin

    • Elle est toujours comme cela avec Toi et tu la supportes

    • Non elle fait son intéressante parce que tu es là

    • Faux je suis toujours ainsi je suis la reine

    • Et moi le roi

    • Candi il est le roi, le roi de quoi

    • Allons, arrête, un peu de sérieux donc le roi et…

    • Les pions

    • Ouah super combien de pions ?

    • Les 16 pièces noires et les 16 blanches ; 8 pions en avant et tour cavalier fou reine roi fou cavalier tour. Les blancs commencent toujours et en diagramme les blancs sont toujours au sud.

    • C’est bien au moins tu sais positionner tes pièces. Chlo pose lui le bandeau.

    Chlo positionna le bandeau et s’approchant de Chaton :

    • Nous allons commencer par la tour… 

    Elle prit le mât de Chris, le leva dans les airs :

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    • Mais cette tour est prisonnière, elle ne peut se déplacer si je la suçais pour la faire au moins vibrer…

    Chlo happa le vit et, le caressant, le suçant, son mât s’érigea en Tour sous les tressaillements de Chris, sans doute trop heureux de pareil dénouement.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    • Que tu es fatigante…

    Chlo la bouche pleine :

    • Demande-lui donc si lui est fatigué… 

    Chlo avait décidé d’être infernale. Je me demandais si je pourrais continuer avec elle à donner mes leçons ?

    • Chlo arrête. Bien, Chris descend de la table et tu vas te tourner. Je déplacerai les pièces sur ton dos pour que tu les mémorises mieux. Ôte ton bandeau.

    Je voulais m’inspirer du petit jeu coquin où l’un ou l’autre dessine avec l’objet de son choix : nez, langue, sexe, doigt, pinceau etc etc...un mot court que l’autre doit deviner sinon il a bien sûr un gage coquin. Nous jouons souvent dans nos prémices à ce petit jeu.

    Chris remontait sur la table à plat ventre

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

     Il sentit alors ma main glisser sous son ventre pour ôter une épaisse serviette.

    • Que fais- tu Candi ?

    Je ne répondais pas. Je découvrais en fait la table de massage spéciale « Glory Hole » et m’apprêtais à bien placer son vit quand Chris sursauta :

    • Mais tu me places dans un trou de la table !

    • Oui, elle te place ta tour au bon endroit… parce que, pendant que tu joues, je vais jouer avec ma tour préférée…

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    • Oui mais au moins je ne te verrais pas

    • Si si tu me verras, je vais t’agacer aussi…

    • Ah c’est pour cela que tu as choisi cette table ok ok

    • Oui pour que quand même tu aies du plaisir en apprenant aujourd’hui.

    • Il est vrai que je vais certainement bien apprendre ainsi. Je vais être très studieux et assidu, je vous promets…

    • Ah bien c’est sûr, qu’il est drôle! Tu nous connais bien. Hein Candi qu’il va bien apprendre. Puis nous nous relaierons car il est hors de question que tu ne participes pas à tous ces plaisirs…

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    • Moi je donne une vraie leçon.

    • Moi aussi lalalala

    Chlo finissait de bien placer les bourses et le sexe de Chris dans le trou tout en le caressant. La tour avait grandi à nouveau et la leçon toujours pas commencée.

    Chlo s’accroupit sous la table et commença à nouveau de le caresser et le sucer.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Tout en lui caressant les fesses j’écartais bien ses cuisses. Je voulais quand même ne pas trop perdre de ce spectacle et voulais caresser sa noisette brune avec peut-être l’envie de lui faire mon index stimulateur de sa prostate ou placer un stim vibro pour le faire couler dans la bouche gourmande de Chlo et/ou, qui sait, partager ce coulis délicieux.

    J’avais approché une table de même hauteur que celle du « Glory Hole » où se trouvait l’échiquier afin que Chris puisse déplacer, dans le même temps que je le pratiquerai sur son dos.

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo espiègle et...(Candi)

     Je traçais avec un joli rouge à lèvres le quadrillage sur lequel je ferai glisser mes doigts en guise de pièce tout en les nommant. Chris était prêt à jouer mais je sentais des frissons ne sachant s’il devait me faire plaisir au jeu ou s’il allait résister à la bouche experte « es fellations » de Chlo.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Le pauvre devait être bien torturé. Je plaçais deux pièces froides pour marquer les quatre coins de l’échiquier de son dos. Je savais que de le caresser de mes doigts devait décupler la grosseur de sa pièce maîtresse en la bouche de Chlo. Enfin je débutais vraiment la leçon.

    Je mimais les déplacements pièce après pièce sur sa peau. Chris était un bon élève et comprenait me les répétant sur l’échiquier face à lui. Le fou allant en diagonal, le cavalier sautait sur sa peau, la tour en droite ligne, la reine faisant comme le fou et la tour réunis, le roi se déplaçant juste d’une case tout autour, les pions etc etc

    Chris apprenait bien mais surtout il ne pouvait plus trop réfréner ses envies de s’adonner.

    Pendant ce temps ma coquine de Chlo s’évertuait, je le sais, je la connais trop, à faire de grands « Chlups » pour m’agacer avec la tour de Chris la laissant lui échapper de sa bouche avant de la reprendre de plus belle...

    Quand elle est heureuse elle devient ainsi, fofolle. En plus elle faisait exprès de se mettre de mon bord et se masturbait allègrement sous mes yeux.

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    Je n’en pouvais plus, assoiffée à mon tour, pas de ma tour, mais de mon abricot qui coulait de son jus. Chris avait bien vu et esquissait un geste furtif vers lui mais je me refusais. Je donnais une leçon quand même...Mais là, j'avouais ne plus en pouvoir, trop excitée.

    J’ôtais vite le jeu de la table face à Chris, y montais cuisse offerte à sa bouche :

    • Chris je n’en peux plus, fais-moi jouir de ta langue inquisitrice Chaton stp

    Comme il avait bien travaillé, pour le remercier je devais lui offrir un bon-point. La règle était qu’il ne nous pénètre pas mais elle n’interdisait pas les gâteries buccales ou artificielles. Puis Chlo n'avait-elle pas dérogé? Chlo était bien appliquée...au travail...de jouissances...

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    Je me disais que de donner mon abricot à siroter me ferait aussi grand bien tout en faisant le bonheur de Chaton qui aime bien laper son lait.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Chlo en dessous et moi face à sa bouche gourmande, je me donnais avide de jouissances.

    Les mains de Chris avaient pris mes fesses. Il me plaquait sur sa bouche, aspirait le bourgeon qu’il venait de  décapuchonner, passait sa langue entre mes nymphes, titillait, lapait…

    Je sentais son index s’imbiber de ma cyprine coulant de mon brugnon et préparer l’orifice anal pour une intrusion malicieuse de quelques doigts. Son doigt baignant dans mon petit lac, faisait la navette entre lui et le canal convoité. Mon bassin ondulait contre sa bouche. Je me donnais fièvreuse. Je fermais les yeux de Bonheur.

    J'entendais en stéréo les clapotis des bouches sur les trésors de jouissance : les « chlups » de Chlo qui suçait consciencieusement le vit et mes petites lèvres qui bruissaient.

    Les gémissements de Chris étaient de plus en plus longs et forts. Ils étaient au diapason de son vit énorme et long proche du point de non-retour où tout jaillirait telle une source de nectar d’Amour.

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    Il faut dire que Chlo domine l’art de savoir bien sucer, gland complètement découvert, prépuce tiré bien à fond, alternant tous les mouvements de délices, langues, lèvres serrées desserrées, aspirations allant jusqu’à mordiller,

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et... 

    tapoter, lèvres coulissant sur ce trombone à couilles lisses rasées, battant la mesure aux divers rythmes de ses envies afin de se délecter de son nectar chaud dont elle raffole, giclant en sa bouche sans en perdre une goutte.

    Il faut reconnaître que la position avec la table « Glory Hole » n’est pas du tout propice à la vraie gorge profonde ou à l’irrumation.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Irrumation.gif

    Je me donnais moi aussi de plus en plus vite entrant à mon tour mes ongles dans la peau lacérée du dos de Chris.

    Le pauvre il allait avoir mal sous la douche avec ses deux félines en chaleur. J’allais jouir de mon bouton tellement Chris aussi savait bien me butiner.

    Je voulais que mes petits miaulements de jouissances correspondent à ceux où il giclerait en la gorge de Chlo.

    Je voyais le minou de Chlo. Elle, sous la table, elle se godait à tout va, trop désireuse de pouvoir juste ensuite exploser à son tour.

    Chlo jouit la première, il ne lui faut que quatre à cinq minutes de son clito. J’entendis son bruit de ballon de baudruche qui se dégonfle. Elle dut faire vite pour le reprendre en bouche car Chris suivit d’un râle d’homme ne voulant pas perdre une seule goutte de mon jus d’abricot, le nez enfouit, proche de l’asphyxie…

    Je désirais tellement qu’il crie dans mon abricot sa jouissance me donnant celle violente courte non apaisante de mon bourgeon. Et dans un souffle de percolateur, j’explosais de ma jouissance. Ohhhhhhhhhhhhhhhhh Amourrrrrrrrrrrrrrr Mes Amourssssssssssss jouissance violente folle courte qu’est celle du clito.

    Mais que c’est quand même bon, puis nos hommes nous offriront celle qui nous apaise vraiment, la profonde de notre vagin.

    Chris me lapa en entier, jusqu’à la dernière goutte. Chlo sortit de dessous la table et vint m’embrasser m’offrant le nectar de Chris qu’elle gardait en bouche, sorte de communion de nos Amours, trophée de sa victoire sur le vit.

    Chris se releva de la table, descendit et vint prendre, à son tour, en sa bouche, un de mes tétons caressant aussi ceux de Chlo, sa tendre manière de nous remercier, nous serrant toutes deux contre lui. Nous communions ensemble de nos amours. Voulant prendre un kleenex pour s’essuyer, je me penchais avant ce gaspillage pour nettoyer les derniers filaments qui brillaient encore sur sa tour infernale.

     Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Il venait d’avoir sa première leçon.

    • À quand Mes Amours la prochaine leçon ?
    • Tu recevras un de mes « smartises » pour te le dire, Chaton. Surtout travaille les déplacements. Voici à ce sujet un livre…
    •  Que vous êtes divines !

    Nous nous douchâmes tous les trois.

    Chris vidé au bon sens de tous les termes se rhabilla heureux.

    Chlo et moi nous finîmes de nous doucher en nous câlinant comme bien souvent ensemble. Il ne demanderait rien de plus trop heureux de notre Amour. Il sait que nos hommes sont habitués à nous donner notre profonde jouissance de nos vagins lorsque nous restons sur cette faim. C’est pourquoi nous sommes bisexuelles ne pouvant nous passer d’eux.

    Il quitta sans oublier de nous faire ses magnifiques becs québécois, ses voluptueux baisers, langues lovées avec un mot gentil pour chacune au creux de notre oreille, tout émoustillé encore de cette délicieuse leçon.

    Il nous faisait un dernier babye, sortant pour pour regagner sa voiture. Il avait l’air très heureux. Nous nous caressâmes un petit moment, titillant nos mamelons encore gonflés, nous embrassant heureuses avant de nous rhabiller, Chlo sans sa petite culotte.

    Au moins son chum n'aura pas à le faire et gagnera du temps. 

    Il faut bien vous dire, Mes Ami(e)s, que nous sommes toujours disponibles pour nos maris car des hommes qui vous laissent autant de liberté se doivent d'être remerciés et encouragés!

    Chapitre V: Première leçon, malgré une Chlo coquine et...

    Puis Chlo riant, mutine :

    • Tu crois qu’il va apprendre?
    •  Oh que oui ! Plus que tu ne le crois ! Il va revivre ces scènes crois-moi…
    • Je serais lui, je ferais le niais pour faire durer le plaisir...
    • Toi tu ne changeras jamais! Il n'est pas comme cela je le sais...

    Chlo poursuivant de son doux rire :

    • Ah bien si tu le dis… Sinon, j'aurais les lèvres gercées à ce tarif-là !
    • Non ! Il va travailler et nous passerons aux choses sérieuses. N’oublie pas il va vouloir gagner des bons- points, il aime trop nos gentils orifices et nous aussi nous voudrions bien le sentir en nous hummm ! Tu ne penses pas ?
    • Que oui! Ce sont de si beaux et merveilleux moments.

     

    (À suivre Ma Coquine Chlo)

    (*) Il faut que je trouve du temps pour vous conter l'histoire de ma Maman (et de la mienne)!

    6 commentaires
  • Candi pour une première leçon tu m'as gâté et j'ai merveilleusement joui.

    Je t'ai dit sur notre mYahoo tout ce que je pensais de ton texte et toute la jouissance qu'il m'a apporté.

    Vous me faites perdre la tête et je ne sais si j'ai tout retenu !!!!

    J'ai gardé quelques marques dans le dos mais chaque fois que je me regarde dans le miroir j'ai le souvenir de ce jour là.

    Chapitre VI  Tanga

    Désolé Chlo d'avoir déchiré une de tes petites culottes .

    Chapitre VI  Tanga

    Mais comment résister quand tu passes devant moi pour aller sous la douche en balançant ton petit cul avec insolence !!!!!!

    Tu es si craquante, si provocante comme ça que je n'ai pu me retenir !

    Chapitre VI  Tanga

    Mais tu vois une fois rhabillé (je ne me suis pas changé toujours pantalon de lin et chemisette blanche!!!) je suis vite parti au magasin de lingerie le plus proche pour t'acheter 3 petites culottes !!!!!

    Chapitre VI  Tanga

    J'ai choisi la marque Lejaby je crois que c'est ta préférée. Pas de vert clair tu en as déjà, encore moins de rose (tu n'aimes pas cette couleur ni ces fleurs je ne sais pourquoi!).

       

    Chapitre VI  Tanga Chapitre VI  TangaChapitre VI  Tanga

     

    J'espère avoir fait le bon choix et ne pas m'être trompé dans les tailles mais pour en être sur j'aimerais bien que tu les essayes devant moi quand ça sera ton tour de me donner une leçon.

    D'ailleurs pour cette prochaine leçon je vous ai apporté ce bel échiquier qui pourra peut être vous donner des idées.

    Chapitre VI  Tanga

     

     

    aucun commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique