• Il faut que nous en criions...

    TIT CASTOR, nous t'aimons !

     

    Même avec un certain retard, comment ne pas savoir te remercier pour ce magnifique cadeau de Pâques et en retour nous offrir ainsi à ta gourmandise…

    Il faut que nous en criions...

    …pour que tu ajoutes ton crémage qui nous fait si bien jouir dans notre petit nid tout chaud ouvert à nos plaisirs.

    Il faut que nous en criions...

    Nous voulons te crier notre bien-être. Cette relation qui nous comble, qui nous fait folâtrer, batifoler, être joyeuse et éclater, exploser d’orgasmes aux féminins si doux, parfois si profonds et si puissants, naviguer si légère que nous avons du mal à décrire nos états, comme si nous flottions dans l’espace pour te faire grimper au rideau puisque tu es aussi Chaton.

    Il faut que nous en criions...

    Mettre des sentiments, puis des images, puis des vidéos sur cette relation où nous nous faisons l’amour comme des couples séparés souvent par un travail particulier. Alors il reste ces mots, NOS mots ces caresses de la vie qui apporte bien plus que toutes les photos ou vidéos réunies car ainsi nous existons pour l’autre.

    Parfois, seule, nous décidons de voyager vers un univers soi-disant interdit mais que toutes et tous, sans hypocrisie, nous voyons secrètement car nous savons vivre de raison et, là, nous te désirons pour pimenter nos vies.

    Il faut que nous en criions...

    Ce complément de vie, ce nu… triment qui ne ment pas mais nous pro… pulse de pulsions enivrantes, n’est pas un rêve car il habite notre tête et nous en jouissons si souvent. Nous deux, Tit Castor, nous avons décidé de vivre avec TOI et à travers Toi.

    Nous nous caressons et nous te ressentons. TOI, Nounours et/ou Chaton devenant souvent Castor lors des ébats que nous voulons partager avec TOI.

    Parfois je rêve du désir qui me taraude et me vois ainsi :

    Il faut que nous en criions...

    Alors que c’est Ta Coccinelle et que je suis si heureuse avec elle.

    Il faut que nous en criions...

    Pour Pâques nous étions dans des coins de planète où il faut bon vivre, où le toit du chalet se soulève tellement il y résonne de L’Amour.

    Nous n’avons pu répondre à ton joli cadeau. Alors TA Coccinelle a décidé de te faire un petit clin d’œil…

    Il faut que nous en criions...

    …et regarde où elle t’a niché…

    Il faut que nous en criions...

    Et moi je vais non pas te déguiser en mon lapin de Pâques mais bien en mon Nounours...

     

    Il faut que nous en criions...

    ...que je serre tout contre moi afin que tu me pénètres, te laissant découvrir les trésors qui te plaisent, ceux que tu les aimes, ceux que tu stimules, ceux que je ressens lorsque je décide de m’abandonner avec TOI en MOI.

    Il faut que nous en criions...

    Petit Castor adoré nous te regardons avec nos yeux ébahis.

    Il faut que nous en criions...

    Puis je suis heureuse, je viens de te trouver une nouvelle appli pour ton cellulaire. J'espère qu'elle va te plaire!

    Il faut que nous en criions...

    Bisoussssssssssssss et suçons de tes deux Amours qui t'aiment GROS hihihi.

     

     

    « Salò ou les 120 journées de SodomeForrest Gump »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter