• Les Câlins de mon Coeur

    Nous venons de nous quitter sur Skype et tu m'as demandé de t'écrire un petit texte racontant les derniers moments de cet échange.

    Tu sais l'effet que tu as toujours sur moi quand nous nous rencontrons via internet, ces moments que j'appelle notre intimité.

    J'ai envie de Toi

    Pourtant nous ne parlons pas que sexe, nous avons des discussions sur la vie en général, sur nous bien sur et aussi ton entourage , tes Amours au féminin qui sont aussi les miens ;

    Mais petit à petit mon désir pour Toi devient irrésistible, je crois qu'un couple qui s'aime vraiment a ce désir, ces envies, l'Amour étant la cause mais aussi le résultat de cela.

    Alors s'allume l'écran géant de mon mental et c'est en 3D que se déroule cette envie de Toi et je t'en parle, de la décrit lors de cet échange.

    Je venais de passer dans notre chambre, tu y es si belle, si désirable.Sur ce grand lit couvert de fourrure tu es nue, offerte, ouverte.

    Moi dur, tendu je m'approche de Toi, pose ma main sur ton mollet.

    Ta peau est douce, chaude, brûlante.

    Mon autre main enfouie dans tes cheveux caresse ton cou et mes lèvres se posent sur les tiennes pour un long baiser.

    Tu ouvres lentement ta bouche, me faisant languir, ma langue cherchant la tienne. Enfin nos langues se mêlent, s'enroulent pour un baiser de feu.

    Ma main quitte ton mollet pour remonter tout doucement le long de ta cuisse. Je t'effleure à peine, j'aime te voir frissonner sous cet attouchement, te sentir devenir chair de poule.

    Tes cuisses s'ouvrent, je vois on intimité déjà brillante, luisante d'envie.

    Ta main s'est refermée sur mon sexe de plus en plus dur.

    Le temps du baiser tu me masturbes lentement, amoureusement. Ta main a la douceur du velours.

    Je suis bien dans tes bras, je suis collé contre ton corps.

    Ma main a atteint ce que j'étais venu chercher : ton puits d'Amour.

    Un doigt puis deux s'enfoncent en Toi, tu es mouillée, et j'aime cette humidité signe de ton plaisir.

    Je m'attarde en Toi, mon pouce effleurant ton bourgeon que je sens durcir.

    Je retire mes doigts pour les porter à ma bouche et te goûter, j'aime te boire, déguster ce que j'appelle le miel de ta ruche. Je les lèche, te dégustant passant ma langue sur mes lèvres pour ne pas en perdre une goutte.

    Mes doigts reviennent ensuite en Toi car je veux que tu te gouttes à ton tour. Tu es de plus en plus mouillée et lorsque je porte mes doigts à ta bouche, à ton tour tu les lèches, les suces en me regardant dans les yeux avec ton si beau sourire.

    A ce moment là tu me donnes l'impression que ce ne sont plus mes doigts qu tu suces !!!

    Je suis de plus en plus dur.

    Alors j'ai cette envie folle d'une masturbation sexe contre sexe, jouir sans se pénétrer.

    Je me colle contre toi, prenant mon sexe dans la main, tu l'as déjà décalotté et tu sens mon gland humidifié par cette perle que tu as étendu du bout de ton index.

    Je caresse les lèvres de ton sexe béant. Je fais glisser mon gland de bas en haut faisant semblant de te pénétrer mais m'y refusant au dernier moment.

    Ton bourgeon sorti lui aussi de son capuchon est de plus en plus dur, tu soupires fermes les yeux sous cette caresse.

    Tu viens de reprendre mon mat dans ta main écrasant mon gland entre tes doigts afin de faire ouvrir mon méat.

    Je sais ce que tu veux, tu veux essayer de glisser ton bourgeon dans mon méat et ainsi me pénétrer.

    C'est Toi l'homme en ce moment et rien que cette idée te fait jouir dans une longue vague que je sens venir. Tu t'es sentie venir en moi, tu m'as possédé, et tu en jouis, tu m'inonde de ta jouissance.

    Mais tu continue à me masturber jusqu'à ce qu'à mon tour je jouisse aussi, mélant ma jouissance à la Tienne......

    Voilà tout ce que j'ai vu et ressenti le temps que nous échangions sur Skype.

    ********

     

    Ce texte n'aura pas de photos car toutes les images que j'ai eu le temps de l'échange sont dans ma mémoire et difficiles à illustrer. Je préfère rester avec ton image plutôt que de me servir de photos du net. J'étais avec Toi et pas avec d'autres.

    Je t'aimeeeeeeeeeee Ma Lionne

     

     

    « Douceur 4 ans d'une autre Vie, 4 ans d'Amour »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter