• Oh! My god....

    Oh! My god....

    Je suis passé te voir cet après midi. Tu m'attendais et quand j'ai sonné à ta porte tu es venue dans mes bras pour un de ces baisers qui n'en finissent pas. J'adore cet instant où tu te fais chatte collée tout conte moi. Tes mains autour de mon cou, les miennes caressant ta taille, ta nuqu,e remontant dans tes cheveux. Nos langues se cherchent, n'en finissent pas. Que ces baisers sont doux mais aussi torrides, quel réel plaisir de t'avoir dans mes bras.

    C'est main dans la main que nous allons dans ton salon. Je m'assieds dans ton grand fauteuil te prenant sur mes genoux. Longs moments de câlins, de tendresse. Nous parlons de tout et de rien, simple plaisir d'être ensemble, nous caressant, nous embrassant. Ces instants là sont très précieux. Préliminaires à l'amour.

    Je me penche à ton oreille, te demande quelque chose, t'explique ce que j'aimerais.

    Tu te recules un peu, me regarde avec un grand sourire, tes yeux pétillent.

    • Viens Nounours, viens vite.

    Nous allons dans ta chambre, tu sors tous tes « jouets ». En effet je voulais les voir et surtout m'en servir.

    Nous avons vite fait de nous déshabiller, chacun déshabillant l'autre.

    Quand tu es nue je te tiens à bout de bras pour t'admirer. Je te fais tourner sur toi même.

    • Que tu es belle Ma Lionne d'Amour, que je t'Aime. Regarde l'effet que tu me fais.

    Tu baisses les yeux vers mon bas ventre et effectivement tu peux constater combien je suis dur, combien j'ai envie de Toi.

    Je t'allonge sur le lit, t'écarte les jambes et ma tête vient dans la fourche de tes cuisses. Ma langue te cherche allant de ta noisette brune à ta fleur aux pétales ouvertes. Je veux te lubrifier de ma salive, te préparer car je veux te prendre tout en douceur. Tu sais que je ne ferai jamais du mal. J'ai mis du lubrifiant sur deux de mes doigts car je veux ainsi préparer cette noisette à me recevoir. Je les enfonce l'un après l'autre, puis les deux en même temps, tout en m'occupant de ton puits d'amour avec ma langue.

    Quand je te sens prête, je prends le god ceinture et te demande de m'aider à m'en équiper. Oui c'est moi qui désire m'en servir mais je ne suis pas habitué à porter ce genre de chose. Aussi c'est Toi qui vient l'attacher autour de moi.

    Je me regarde dans le grand miroir qui fait face au lit et je ris. Me voici donc mi homme, mi créature irréelle. L'Homme aux deux sexes, fantasme de peut être quelques uns. De me voir ainsi me rend encore plus dur.

    Que j'ai envie de Toi !!!

    • Amour, mets toi en levrette

     

    Me voici à genoux derrière toi m'aidant de mes deux mains pour venir en Toi. Une guidant le god dans ta noisette, l'autre guidant mon stylo dans ta grotte brûlante.

    Quelle sensation de te double pénétrer ainsi,et je vois dans le miroir tes yeux brillants car Toi aussi tu as l'air d'aimer cette double pénétration faite par un seul homme.

    Mais je veux aller plus loin car je t'ai demandé aussi de te munir de ton nouveau joujou : le womanizer w500. Tu as mis le plus gros embout, ton bourgeon étant bien développé !!!

    • Amour pose ce joujou sur ton rubis et mets le en route.

    Je voudrais en effet que ta jouissance soit la plus complète possible.

    Tu m'as dit que jouir du clito est très rapide et je vois qu'en effet que dès que tu as mi l'appareil en route tu gémis.

    Pendant ce temps, je m'occupe de tes deux orifices, mes va et vient se font rapides, parfois plus lents pour profiter de ce moment d'exception.Je suis en Toi au plus profond.

    Tes gémissements sont de plus en plus forts, pour devenir des cris, tu jouis.

    • Ohhhhhhhhhh je jouis c'est bon ne t'arrête pas continue Nounours.

    Je crois que tu viens de jouir de ton clito, c'était trop rapide sûrement décuplé par cette double pénétration. Mais je sais que tu veux jouir de ton vagin sinon ta jouissance ne serait pas complète.

    Alors te tenant par les hanches je m'enfonce encore plus en Toi, mes mouvements sont de plus en plus rapides. Je vois tes yeux révulsés, tu pars dans ton monde, un monde de jouissance.

    Tu as gardé ton joujou sur ton clito mais avec une vitesse plus lente.

    A mon tour de sentir monter ma jouissance, c'est extraordinaire ce qui se passe aujourd'hui.

    Tu jouis, tu n'en fini pas tu pousses de véritables cris, ta tête se balance de droite à gauche

    • Ohhhhhhhhhhhhhhhh c'est trop bon je jouissssssssssssssssssssss je n'arrête pas ohhhhhhhhhhhh

    Tu es mouillée, tu es trempe. Je glisse de mieux en mieux en Toi cette cyprine qui me brûle,  j'ai l'impression de me noyer dans ton puits d'amour.

    Je vais jouir à mon tour. Je veux arroser tes parois de mon nectar. Mes râles deviennent des cris.

    • Ooooooooooooooooo je jouissssssssssssssssss moi aussi tu sens Ma

    Lionne cette liqueur d'amour ooooooooooooooooooooo que c'est fort. Je voudrais que ça ne finisse jamais

    Je t'ai rejoint dans ton monde de jouissance, nous avons joui à l'unisson
    Nous restons un long moment ainsi, puis retombons allongés sur le lit épuisés mais si heureux. Nos corps sont luisants de transpiration. Je défaits ce god ceinture et me voici redevenu homme normal.

    Nous sommes dans les bras l'un de l'autre, reprenant une respiration normale, les battements de nos cœurs se calment.

    Quel extraordinaire moment je viens de passer avec Toi Tu es merveilleuse MA Lionne que je t'aimeeeeeeeeeeeee

    Mais restons sur ce lit car je voudrais encore plus je te l'ai dit à l'oreille.

     

    A suivre........ car il y a la suite !!!!

    * Je t"avais dit qu'une fois je publierai sans illustration où peut être une seule...

    C'est divin de te voir écrire ainsi, de voir tes envies défilées sur l'écran de ton mental à en donner envie. Ce matin il fut plaisant de jouir avec Toi en lisant ce magnifique texte, tout en devinant tes gestes. Je te sentais en Moi. Je t'ai rejoint dans un orgasme profond t'appelant de ton prénom à me donner encore plussssssssssss. Merci Tit Nounours.

    Ta Lionne

     

     

     

     

    « Massage...pas sageL’hédonisme : Le jeu des trouvailles baigné d’Amour »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter