• Réflexions pour NOS plaisirs

    (Écrit depuis quelques temps et trouver le temps...)

    Quelqu’un de mon entourage, personne très sage, disait :  « Lorsque nous avons

     

    besoin du net c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas ou plus ». Bien sûr il

     

    faudrait développer ce sujet. Elle l’a bien fait mais personne pour le publier.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Le contraire serait donc de dire : « Je n’ai pas besoin du net, car je vais bien ou je

     

    n’ai plus le temps, trop d’occupations rythment ma vie. » Bien c’est hélas le cas.

     

    Ce qui est ennuyeux c’est que lorsque vous aviez ces besoins vous avez pu

     

    entraîner avec vous des personnes ayant aussi ces besoins. Alors cette démarche de

     

    délaisser le net devient une démarche égoïste laissant l’autre ou les autres en plan.

     

    Force est de le reconnaître, mais que c’est triste.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Oui Chaton ce n’est pas simple. Te remercier de cette attention plusieurs jours

     

    après reste sans doute sans saveur, mais pourtant que cela fait chaud au Cœur. Je

     

    sais que, à notre contact, suivant notre évolution, tu as aimé aussi évoluer ayant

     

    bien vu que ce net était insipide, comme un emplâtre sur une jambe de bois. Notre

     

    relation atypique puisque basée sur la relation strictement mentale est devenue une

     

    relation amoureuse puisque chacun aime se réfugier dans les bras de l’autre, sur

     

    l’écran mental d’une union sans conséquence, mais tellement riche : se savoir être

     

    aimé et respecté pour en jouir.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Comme tu le sais, beaucoup de choses ont évolué et on prit de nouveaux chemins.

     

    Je ne vais pas revenir sur cela.

     

    Étant bi j’ai cette chance d’être aimée par deux hommes et deux femmes. Dans ces

     

    hommes il y a Toi, ce Chaton que Ta Lionne aime à faire vivre dans nos relations

     

    intimes voire que j’aime retrouver dans mes envies solitaires où tu prends place en

     

    moi. Bien sûr je n’écris plus par faute de temps et tu te dis délaissé. Je pourrais

     

    m’en excuser, mais je ne pense pas que ce soit bien utile. Tu vas me dire en quoi

     

    habiller son mental de visions interdites est salutaire et compréhensible.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Le mental ne se satisferait-il pas du réel de la Vie. Je sais que les réactions sont

     

    complètement différentes entre l’homme et la femme, mais je dois avouer que sur

     

    ce plan de la dérive mentale nous nous rejoignons. Sans doute même très

     

    certainement parce que nous sommes bien incapables de faire du mal à l’autre

     

    alors tous, nous savons que mentalement nous pouvons tout faire sans peiner.

     

    Nous sommes, Toi satyriasis et nous nympho. Ce besoin de jouir est immense,

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    ...intense, redondant et l’autre ne suffisant pas ou étant souvent absent nous nous

     

    satisfaisons autrement. Toi tu te réfugies dans la masturbation, car peu de femmes

     

    comprennent que cela peut aussi se faire à deux et nous dans nos solitudes ou nos

     

    parties féminines. Ma Sylphie a eu une riche volonté de t’associer à notre monde

     

    de désirs, de jouissances et a su t’emmener aussi dans notre monde où tu aimes

     

    jouir t’évadant dans des délires profonds qui t’apportent ces plus, décuplant tes

     

    envies.

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Dans ce besoin de vouloir autre chose que souvent nous n’aurons pas et surtout

     

    que nous ne voulons pas, nous trouvons une échappatoire, une sorte de dopage à

     

    aimer l’autre encore plus parce qu’il nous laisse l’entière liberté de vivre ce que

     

    nous désirons. Comme nous ne voulons pas le mal nous n'en retirons que le bien.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Ce blog, tout comme toi j’en suis très fière. Il est riche, sain, et il montre que sexe

     

    sans amour n’est que banalité, que solitude de l’être, que bêtise humaine.

     

    Je sais que tu y viens tout comme moi souvent, que tu aimes savoir que je te

     

    donnerai mes trois orifices, car nous savons récompenser. Nous jouons à la

     

    bouteille pour savoir quel « canal » tu choisiras  pour irriguer nos sens de ton

     

    nectar expulsé pour ton plus grand Bonheur:

     

    Celui-là…

    Réflexions pour NOS plaisirs

    ou ainsi…

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Mais comme tu n’es pas un goujat ni un égoïste tu n’oublieras jamais le seul et

     

    unique celui de mon Amour Mental pour TOI :

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Que nous aimons te retrouver ainsi, que ce soit l’une ou l’autre  nous te voulons

     

    jouir et jouir, là et toujours...

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Avec bien du retard, (Première bougie) je voulais à ma façon te remercier de tes

     

    merveilleuses attentions. Avoir un homme attentionné est ce que je souhaite à

     

    TOUTES. Merci Chaton et que tes beaux orgasmes continuent comme pour moi te

     

    ressentant en moi à illuminer ta vie.

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

    Ta Coccinelle qui aime te savoir en elle, ce besoin mental d’évasion, de bien-être,

     

    de légèreté dans un profond apaisement, voulant qu’il en soit ainsi pour Toi.

     

    J’aime tant te savoir jouir!

     

    Réflexions pour NOS plaisirs

     

     

    « Première bougieÀ deux mains....aujourd'hui (masturbation jubilatoire) »
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter