• Tempère...amant de ne pas t'oublier...

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

    Ta Coccinelle n’a pas eu le temps de te répondre et pourtant que cela fait chaud au Cœur de savoir qu’on représente quelque chose pour quelqu’un et venant de toi c’est toujours très fort.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     

    Comme tu le sais être Maman ce doit d’être synonyme d’être Femme. J’en suis de plus en plus consciente et je dois t’avouer que c’est bien ce qui se passe. Être Bi conduit bien à cela.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     

    Surtout quand ta compagne marque tant d’attention envers ceux qui m’entourent, mes enfants.

    Comme Sylphie t’a dit, rien ne change. Ce besoin, cet appel contenu dans chaque page du blog assure des folies de nos corps immenses où tu es très souvent présent.

    Cette folie de jeu en te désirant reste toujours extraordinaire pour nos orgasmes qui nous emportent la tête dans des dédales fous, souvent interdits. Cette liberté de nous aimer permet d’aimer, libres.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     

    Derrière ton rocher et ailleurs tu vas chercher aussi de ton côté des jouissances complémentaires à Ta Vie et nous voulons toujours être de la partie.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     

    Nous savons les meubler, les habiller dans nos blogs. Il faut juste trouver des moments pour écrire et, quand tu décides de vivre la vraie Vie, cela reste plus aléatoire. Si écrire est un effort et n'est plus un plaisir cela devient grave. J’ai pourtant toujours ce plaisir et rejoins Sylphie dans ce désir.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     Sylphie est une femme entière qui n'oublie personne. Elle est heureuse et sait le transmettre à toutes celles et tous ceux qui l'abordent. Que je t'aime Ma Sylphie !

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     Toi, Tit Castor, tu restes toujours présent entre nous pour des jouissances que nous voulons te voir toujours partager.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

     

    Je ne vois plus le temps passer. Il est vrai que depuis que Didine a son poulain qui l’attend chez ses « Mon Oncle » et « Ma Tante » il est difficile de compter et de conter…

    Voici Aponi qui veut dire Papillon et elle a des yeux bleus.

     

    Tempère...amant de ne rien oublier?

    Bien sûr qu'elle est loin de voir ce blog mais bon dans une famille de rodéo elle adore...Alors ! Bisous Amandine.

    « Encore une histoire de train..et de quai de gare...!!!Nos chambres nuptiales… »
  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Janvier 2016 à 05:42
    Aux 3C,

    Vous lire c'est frais, vivant, suave, apaisant, envoûtant, sain, non vulgaire...Du Bonheur en barre...Que des "lape-suce" désirables nous invitant à nous ouvrir de tous les pores de nos peaux sans ces porcs qui salissent toujours tout...Sur vos blogs, je suis à bon port !

    Bisous à vous trois.

    2
    Lundi 18 Janvier 2016 à 15:01
    Merci Maud pour ce commentaire plein de finesse et de gentillesse.
    Alors Belle Poétesse tient bien la barre et reste à rimer à nos ports.
    Bisous
    Chris
    3
    Lundi 18 Janvier 2016 à 18:06
    @ Chris,

    Très fine réponse. Que tu es « fin » comme on dit icite. C’est quand même autre chose que les com. vomis par certaines et certains. La richesse des personnes et leur intelligence se trouve bien dans la qualité des écrits. Je me ris des grands perroquets écrivant toujours les mêmes insipidités.

    « Levant dans nos voiles, nous préférons nous amarrer haute à tenir le gouvernail et, fines herbes, l’été, quand il fait beau, nous « orgasmer », pour exploser à en charmer les oiseaux de toutes sortes sous l’œil cyclopéen d’un gland laissant échapper sa sève soyeuse et salée sans en être marron…Tailler une pipe d’un Être, ça son charme mais c’est un bout, l’eau nous en monte en bouches à langues largement offertes pour, tac, cueillir, perles de tes rosées. »

    Envolée des lires, sur un coin de table, ce midi avec Chloé qui t’envoie tous ses becs…Qué Becs, quoi !

    Et dire qu'après ceci, il faille retourner travailler...Que ce monde est mal fait...


    4
    Jeudi 21 Janvier 2016 à 05:18
    @ Didine

    Que tu en as de la chance elle est magnifique...

    Bisousssssssssss Ma Chouette.
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter