• Une journée particulière

     

    Ce matin j'ai reçu ce texto me demandant de venir vous rejoindre.

    Bien sur j'étais impatient, d'ailleurs je suis toujours impatient quand je dois venir chez vous je sais qu'il y a une table de jouissances dont je ne me lasse jamais.

    Le début d'après midi venu me voici donc devant chez vous. Je n'ai pas eu besoin de sonner, vous deviez m'attendre car la porte s'ouvre aussitôt. Vous êtes là devant moi, souriantes, magnifiques dans vos petites robes printanières.  RAVISSANTES, vous êtes ravissantes et me prenant par la main vous me faites rentrer afin de refermer la porte.

    Alors à tour de rôle un long baiser nous uni, j'aime sentir votre langue, chercher la mienne, parfois doucement la passer sur mes lèvres, avant de s'enrouler autour de la mienne. Je perds la notion du temps, combien durent ces baisers ? Je ne sais pas, je ne sais plus.

    Vous me conduisez dans le salon où je découvre sur la table basse une bouteille de champagne que vous avez mis à rafraîchir dans un seau à champagne rempli de glace. Trois flûtes sont posées à côté.

    Je suis un peu surpris car ce n'est pas mon anniversaire, ni le votre, ce n'est pas non plus une date particulière qu'il faudrait fêter !

    En quel honneur ce champagne ? je demande

    Chutttttttt !!! tu me réponds

    et pour empêcher tout autre question tu clos mes lèvres d'un baiser.

    Buvons à notre Amour

    Je suis assis entre vous deux, je sens la chaleur de vos cuisses contre les miennes.

    Mais je suis dubitatif car votre air, vos sourires m'intriguent. Que m'avez vous réservé comme surprise ? Je ne vous avais jamais vu ainsi ! Mais j'ai décidé de ma laisser guider et de ne plus rien demander.

    Nous buvons notre champagne tout en parlant de choses et d'autre.

    Puis Chlo tu te lèves

    Suis nous

    Vous me prenez chacune par une main afin de me conduire
    Ah enfin la table de jouissances me dis je en moi même.

    Pourtant non c'est vers la chambre que vous me conduisez.

    Les persiennes à claire voie laissent entrer une douce lueur sorte de pénombre.

    Mais que se passe t il donc aujourd'hui, je suis de plus en plus surpris et mes yeux doivent être interrogateurs ne fois de plus

    Chut !,,, laisse toi faire ne dis rien

    Vous faites glisser vos robes et c'est nues que je vous vois, vous ne portiez rien dessous . Que vous êtes belles, je veux vous prendre dans mes bras mais Maud tu viens devant moi pour défaire les boutons de ma chemise. Elle vient vite rejoindre vos robes au sol.

    Chlo tu es derrière moi collée à mon dos je sens tes seins dont les tétons durcis me transpercent.

    Tu m'embrasses tendrement dans le cou, me mordille le lobe des oreilles pendant que Maud a entrepris de défaire la ceinture de mon bermuda qui glisse lui aussi au sol Tu me caresses à travers mon boxer tout en m'embrassant sur la bouche, tu sens comme je suis dur. Tu joues de ta main la passant parfois sous l'élastique du boxer pour me masturber tendrement.

    Mais vous m'abandonnez me laissant ainsi tremblant de désir pour aller vous allonger sur le lit.

    Tête bêche vous vous lancez dans un long 69 dont je suis le spectateur. Je vois vos langues butiner vos bourgeons, caresser vos lèvres intimes luisantes de désir, de plaisir. Parfois votre langue s'enfonce au plus profonds de vous.

    D'entendre vos miaulements m'excite au plus haut point. Assis au bord du lit je ne suis que spectateur, n'osant vous toucher, ne voulant pas rompre le charme.

    Vous vous délectez de vos nectars vous êtes en ce moment seules au monde, seules dans votre monde.

    Vos jouissances résonnent dans la pièce, vos cris ne font plus qu'un. Vous êtes Amour, vous êtes l'Amour.

    Mais voilà que vous vous désunissez, Maud Mon Roudoudou tu restes allongée sur le lit cuisses largement ouvertes ton intimité offerte luisante de cette jouissance que tu viens d'avoir.

    Une journée particulière

    Et Toi Chlo Ma Lionne tu rampes vers moi, tu t empares de mon sexe dressé vers le ciel, je devrais dire vers le 7eme ciel que j'attends et que j'espère. Une perle brille sur le haut de mon gland.

    Tu me décalottes lentement et ta langue vient laper cette perle, larme de joie, perle d'amour. Tu me prends dans ta bouche, m'avalant, tes lèvres serrant mon mat.

    Une journée particulière

    Ne jouis pas Nounours attends

    Pour moi c'est un supplice d'attendre, tu me prends dans ta main je suis dur tel une barre d'acier.

    Tu me fais remonter tout le long du lit et me guide à l'entrée du puits d'Amour de Mon Roudoudou, qui m'attends fiévreusement un large sourire sur les lèvres, me fixant de ses yeux, m'invitant du regard.

    Tu as tenu à m'accompagner de ta main jusqu'à l'entrée de cet abricot luisant de cyprine.

    Une journée particulière

    Vas y Nounours enfonce Toi en elle, prends la, pense à ce que tu aimerais tant vivre avec elle...

    fais lui ce bébé qu'elle attend depuis si longtemps.

    Ces mots m'électrisent, me rendent fou.

    Tes jambes Maud se nouent autour de ma taille, tu me serres dans l'étau de tes cuisses.

    Viens Poussin jouis en moi, je le veux, je te veux, je le désire tant

    Je m'active en Toi, Chlo c'est Toi qui donne la cadence de cet acte qui nous emporte si loin.

    Une décharge électrique parcourt ma colonne vertébrale.

    Mon Roudoudou tu jouis très vite car tu attendais ça depuis si longtemps, je te suis de très près car moi aussi je jouis j'inonde tes parois, Cette jouissance est extrême, violente. Elle est d'autant plus forte que je sais ce que vous attendiez et qui vient de se passer.

    Une journée particulière

    Tu me gardes bien serré entre tes cuisses et Chlo Ma Lionne tu viens t'allonger sur nous, voulant partager de cette façon cet acte différent de tous les autres.

    Tu en profites pour faire un long baiser à Maud Ton Amour.

    Nous restons un long moment ainsi heureux, amoureux, ne faisant plus qu'un.

    Et puis comme toujours après m'être retourné Chlo tu as plongé ta langue en Maud pour recueillir ce que je viens de lui offrir afin de le partager dans nos bouches.

    Une journée particulière

    J'ai pris beaucoup de plaisir à écrire ce texte plaisir mental et plaisir physique j'espère qu'il en sera de même pour Vous

    Je Vous AIMEEEEEEEEEEEEEEEEE

    Nous aussi, Amour mental de nos envies si puissantes...Que c'est beau et fort...tes mots me transportent dans mon monde de jouissances extrêmes...Merciiiiiiiiii et que TOI aussi tu te noies dans nos mentaux, sans manteaux, nues et offertes à tes envies.

    Une journée particulière

    Une journée particulière

    Dois-je te redire qu’aujourd’hui tu écris de superbes textes où nous pouvons lire ton cheminement mental ! Que de choses ont dû changer en toi pour répondre ainsi à nos textes voire à nos attentes.

    Lesbiennes heureuses, après avoir été bisexuelles sans l’accomplissement que nous pensions pouvoir en retirer, nous avons voulu conserver notre bisexualité bien au chaud dans notre mental en te voulant, en espérant que tu nous répondrais en nous comblant d’échanges profonds.

    Une journée particulière

    Comme je l’ai écrit, après maintes discussions, nous avons décidé, tout comme Flore, de nous occuper des enfants des autres, que ce soit de ceux et celles de la famille ou, plus tard, de ceux et celles qui ont besoin de nos visites comme au sein des hôpitaux.

    Le fait de savoir pousser Maud dans un désir mental des plus forts  est un simple jeu qui l’a fait être parcourue d’une envie qui décuple ses plaisirs à travers ses puissants orgasmes. Inutile de te dire que ce texte sera vécu au plus profond de son être, car je le reprendrai pour TOI en étant TOI grâce à nos godes-ceinture où elle te sentira et pourra à son tour vivre cette folie. Je sais d’ores et déjà qu’elle en jouira encore plus fort, car c’est bien en construisant des désirs fous que l’on peut arriver à décupler nos envies et la force puissante de jouir. Tu seras cet artisan, car ce texte je vais le lui faire vivre avec cette volonté de la voir jouir très fort allant jusqu’à t’appeler en elle…

    Une journée particulière

    ...et comme ce serait fort que tu te glisses entre ces lanières pour enfiler ma noisette brune offerte rien que pour TOI.

     Chlo si tu es encore là passe sur ta messagerie

    Merci de nous combler ainsi...que tu es merveilleux...quelles envies...t'entendre, te sentir, te voir ouahhhhhhhhhhh quelle chance avons-nous ! Merciiiiiiii pour ces partages profonds et intimes.

     

     

     

    « Sa force de donnerLETTRE D’OR »
  • Commentaires

    1
    Mercredi 17 Mai à 12:20

    Les « Drôles de Dames » vous suivent avec toujours un grand intérêt. Ce blog magnifique démontre qu’un Amour mental peut aller très loin dans le dépassement de soi. Cette construction du domaine du « rêve éveillé » permet en effet de pouvoir obtenir des orgasmes d’une haute intensité, car ils sont porteurs d’envies folles, impensables que SEUL, le mental, nous permet de vivre. C’est pour cela que c’est magique et magnifique. Nous ne voulons te faire aucune offense, mais tes textes, Chris, sont de plus en plus forts dans une immersion profonde et totale d’envies qui ne peuvent que t'apporter ton bien-être en étant bercé d’un équilibre sexuel des plus osé et bénéfique à ton Être.
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Vous devez être connecté pour commenter